DERNIERS ARTICLES

Un exécutif régional déraciné

31 mars 2014

Les résultats du 2ème tour des élections municipales marquent une défaite cuisante pour la gauche ligérienne. L’exécutif régional est déraciné.
La ville qui a donné en son temps l’assise électorale à Jacques AUXIETTE vient de largement basculer à droite après 37 ans de socialisme ; le 1er vice-président de la Région, dauphin tout désigné pour la succession, se voit balayer dès le 1er tour, sans plus aucune légitimité locale ; le maire socialiste d’Angers, vice-président de la Région, perd la ville détenue elle aussi depuis 37 ans par la gauche au profit de Christophe BÉCHU et le maire sortant de Laval qui avait sur sa liste un ministre du gouvernement échoue pour sa réélection.
Ce constat d’échec se fait au détriment du projet du nouvel aéroport dont la réalisation est renvoyée aux calendes grecques car une nouvelle fois sacrifiée sur l’autel de négociations socialistes/écologistes d’entre deux tours bien peu reluisantes. Avec ce moratoire, on constate sur pièces que les électeurs se sont fait berner lors des élections régionales de 2010.
La politique régionale doit connaître en mars prochain une nouvelle ère avec une nouvelle majorité.
Au cours du mandat qui s’achève, l’amateurisme et l’immobilisme ont régné en maître au conseil régional des Pays de la Loire. Les habitants de notre région doivent le savoir après dix ans de présidence de Jacques AUXIETTE.
Où sont les grands projets structurants qui permettraient à notre région d’être plus compétitive ?
Pas d’aéroport, pas de franchissement supplémentaire de la Loire, un désengagement sur l’apprentissage, une fiscalité toujours plus lourde qui pèse sur chacun d’entre nous avec 20 % d’impôts supplémentaires en 10 ans pour les particuliers et les entreprises, les dettes passant de 393 millions d’euros à 1,128 milliards d’euros…
Toutes ces années l’équipe sortante a effectué un saupoudrage financier électoraliste sans ambition régionale.
Dimanche soir dans l’Ouest, c’est 1977 à l’envers. Les Ligériens doivent confirmer ce changement dans un an.

Mon premier conseil municipal

29 mars 2014

Une première c’est toujours émouvant surtout quand vous représentez les habitants de votre commune.
Le mandat de conseiller municipal est sans doute celui qui est le plus proche des Français, celui qui donne la légitimité à votre enracinement local, celui qui vous confronte à leurs préoccupations quotidiennes. C’est avant tout cela la noblesse de la politique !
Mon entrée dans cette salle du conseil municipal de La Baule-Escoublac m’a immédiatement fait penser à Olivier Guichard qui a dirigé de nombreuses séances dans ce lieu très 70´s.
L’ordre du jour très formel -élection du maire et des adjoints- a vu un premier échange politique entre le représentant du PS et celui du FN, le premier déplorant l’entrée du second ; ce dernier lui répliquant qu’il n’est pas là par effraction…
À juste titre le maire a rappelé que cette enceinte devait être celle qui voit des décisions concrètes pour les Baulois et non l’affrontement de débats politiciens.
A suivre…

53,25 %, une belle victoire

26 mars 2014

Merci aux bauloises et aux baulois pour ce très beau résultat et félicitations à toute l’équipe mobilisée pour cette campagne.
Je vous tiendrai informé sur ce blog de la vie municipale de La Baule comme je le fais pour le conseil régional.

STX : une semaine paradisiaque

20 mars 2014

C’est sans aucun doute l’une des plus belles nouvelles depuis bien longtemps pour notre Région et pour l’industrie navale française !

La commande par MSC Croisières de deux nouveaux navires auprès des chantiers STX France est la consécration de l’excellent travail effectué par la direction et l’ensemble des salariés de Saint-Nazaire. Cette formidable annonce s’ajoute cette semaine à celle de la SNCM de construire deux ferries ainsi que deux autres en option sous réserve du financement.

Il faut souhaiter que la diplomatie française ne paralyse pas la livraison des deux porte-hélicoptères à la Russie.

C’est avec beaucoup de fierté que nous devons accueillir ces magnifiques projets alors que l’on évoque le départ du groupe coréen du capital de STX. Il est indispensable que la Région des Pays de la Loire se mobilise sur les enjeux de cette capitalisation. Je souhaite que ce sujet soit abordé et débattu lors de la session extraordinaire du 14 avril prochain.

 

NDDL : triste constat

1 mars 2014

Alors que le président de la Région avait envoyé mardi une lettre ouverte au chef de l’Etat pour lui demander l’évacuation immédiate de la ZAD, il vient d’obtenir ce vendredi une fin de non recevoir par le Premier ministre en visite à Nantes : « Il faut laisser les recours être examinés par l’autorité judicaire« .
Quand on connaît la lenteur des procédures, l’évacuation c’est pour la Saint-Glinglin.
C’est un camouflet pour Jacques Auxiette et une déception supplémentaire pour les pro-aéroport.

Articles plus anciens

Un budget sans ambition

31 janvier 2014