DERNIERS ARTICLES

Mistral perdants pour STX et notre Région

17 mai 2015

La date limite pour dénoncer le contrat entre la France et la Russie concernant la livraison de deux bâtiments de projection et de commandement arrivait officiellement à échéance ce week-end.

La France ne semble pas vouloir respecter sa parole, reprochant à Moscou son implication auprès des séparatistes prorusses en Ukraine.
Refuser de livrer ces Mistral est une erreur qui entache la crédibilité commerciale de notre pays et des entreprises -dont STX- qui ont contribué à ce projet à un moment où le plan de charge des Chantiers était bien plus faible qu’aujourd’hui. Ne pas honorer un contrat nous décrédibilise à l’international et nous ferme des portes lorsque les commandes seront moins fructueuses. On hypothèque gravement l’avenir.
Le fait que le Vladivostok et bientôt le Sébastopol -terminant ses essais en mer- restent à quai à Saint-Nazaire va générer des coûts importants pour STX. Ces coûts se cumuleront au montant de l’annulation du contrat estimé à 1,2 milliard d’euros lors de la signature en 2011. Nous devrons donc tous une nouvelle fois -après l’écotaxe- régler l’addition.

Les Ligériens sont ainsi deux fois perdants dans cette histoire sans fin.

 

Partager

La Baule, ville hippique

13 mai 2015

Le conseil municipal de mercredi soir avait un ordre du jour important.

Nous avons notamment voté le projet de rénovation totale de l’éclairage public s’élevant à près de 10 millions d’euros. C’est un sujet qui a souvent été abordé par les habitants pendant la campagne municipale de l’année dernière. Cet investissement permettra une meilleure qualité de la lumière (nouvelles technologies LED) et une économie d’énergie certaine.

Autre sujet qui a fait beaucoup parlé ces derniers mois est la fermeture du centre équestre municipal. Nous avons donc délibéré pour attribuer la délégation de service public, pour une durée de 6 années à partir du 1er juillet prochain, à l’exploitant du centre équestre des Platanes. Ce choix permet de confier à une équipe expérimentée, qui connaît bien la ville, le fonctionnement du centre. Voici donc une excellente décision à la veille du Jumping International.

Autre événement sportif international que nous avons évoqué est le projet de candidature de La Baule pour les épreuves de voiles des jeux olympiques de 2024. C’est avec enthousiasme que cette idée fait son chemin et le maire nous a annoncé que le président de la Région souhaitait soutenir et accompagner notre ville. Il faut s’en féliciter car cette candidature doit bien évidemment être portée, au-delà des clivages politiques, mais aussi par ceux qui ont une légitimité à être entendu, nos sportifs. Si notre dossier est recevable, il faudra donc mettre en place un large comité de soutien.

La Baule candidate aux JO 2024 ?

28 avril 2015

Notre pays a un projet ambitieux : accueillir à Paris les JO d’été de 2024.

Toutes nos forces doivent se mobiliser afin de réussir à transformer cette candidature.

Pour le site qui accueillera les épreuves de voile, La Baule est à mon sens très bien placée : l’une des plus belles baies du monde a ce sport dans son ADN.

A 3 heures de TGV de la capitale, sur un plan d’eau exceptionnel, notre ville possède de nombreux atouts pour espérer obtenir cette épreuve qui se déroule hors de l’Ile-de-France.

Première région sportive de France avec 1 026 000 licenciés, les Pays de la Loire détiennent les infrastructures qui peuvent faire de notre territoire, qui a vu naître de grands navigateurs, l’organisateur de ce sport olympique.

C’est une ambition légitime, candidatons !

BRIEF avril 2015

13 avril 2015

Dans le dernier numéro de BRIEF,  mensuel de la communication publique et de la valorisation des territoires, j’aborde le rapport des élus à la communication, au digital, la place du directeur de la communication…

Une session pour rien

11 avril 2015

Cette session ad hoc à laquelle nous avons été convoqués vendredi matin au Conseil Régional a été une séance de rattrapage, un vrai moment d’auto promotion après plus de 10 ans de pouvoir.

La majorité régionale a « ripoliné » des décisions déjà prises ou même annoncées dans un but de propagande à 8 mois des échéances régionales. Elle a même eu l’outrecuidance de ne pas le faire dans deux mois pour essayer d’éviter la réintégration dans ses comptes de campagne… Quel triste constat de mettre en œuvre une telle manipulation aux frais des contribuables ligériens !

C’est sans doute la conséquence d’un constat d’urgence électoral, un dernier instinct de survie politique pour sauver le « soldat CLERGEAU » et le bilan du « général AUXIETTE » qui constatent, après les élections départementales, que la déroute est réelle et qu’ils emmènent leurs derniers soutiens à l’échec.

Il est vrai que plus d’électeurs se sont portés sur les listes de l’opposition départementale en Loire-Atlantique que sur la majorité.

Je ne sais pas si l’opposition gagnera les prochaines échéances régionales. Mais je sais une chose, c’est que nous n’utiliserons pas ces méthodes car elles ne font qu’amplifier le dégoût de certains concitoyens pour cette politique manipulatrice à l’image du redécoupage scandaleux qui a été effectué sur la Loire-Atlantique par le Premier ministre de l’époque Jean-Marc Ayrault. Le même qui, mis en scène par sa fille lundi prochain sur une chaîne publique, porte un jugement bien méprisable sur la réforme territoriale. C’est à ne rien y comprendre…

Alors l’investissement que l’on demande c’est celui sur lequel le Président AUXIETTE s’est engagé et sur lequel sa majorité a échoué, l’aéroport du Grand Ouest. Il n’a même pas été évoqué par le vice-président en charge des transports…

C’était donc une session pour rien !

Articles plus anciens